Généralement, les contrats qui stipulent une Garantie de Temps de Rétablissement (GTR) en cas d'incident vous décrivent d'abord un certain nombre de situation d'exclusion (où cette garantie ne joue pas), et sont suivis d'un tableau où votre prestataire s'engage à vous rembourser, par exemple, 10% du montant de votre abonnement Internet mensuel en cas de coupure supérieure à 2h, 20% du montant en cas de coupure supérieure à 6h, et jusqu'à 50% de votre abonnement pour une coupure de 24h à 48h. Certains contrats indiquent même qu'en cas de coupure supérieure à 8 jours, 100% de votre facture mensuelle vous sera remboursée…


Autrement dit : si l'ensemble de votre activité est interrompue pour cause de connexion Internet (et généralement, téléphonique) coupée pendant 15 jours, vous serez remboursé de quelques centaines d'euros. Et vous restez engagé auprès de votre prestataire pour encore un ou deux ans, suivant le contrat qui vous lie à lui.


Chez Muxity THD, nous prenons le contre-pied de cette approche, que nous considérons peu compatible avec les exigences de continuité de fonctionnement de votre entreprise : on ne vous garantie pas de délai de temps de rétablissement en cas de coupure, parce que — soyons honnête — en la matière, aucun opérateur ne peut raisonnablement le garantir sans ajouter immédiatement toute une liste d'exclusion.


Par contre, vous n'avez aucun engagement au-delà du mois en cours avec Muxity : si nous ne parvenons pas à vous fournir un service à la hauteur de nos engagements et de vos besoins, vous êtes libre, à tout moment, et sans avoir à vous en justifier, de résilier votre abonnement. Il n'y a pas de délai minimum, pas de procédure lourde avec LRAR, pas de contrepartie.


Votre liberté de client, c'est à nos yeux votre meilleure Garantie de Temps de Rétablissement, et plus généralement votre meilleure assurance d'un service poussé au maximum de votre satisfaction. Autant vous dire qu'en cas d'incident, on met le paquet pour qu'il soit réparé très très vite, et on vous informe pendant et après.